TMS, des maladies multifactorielles

Les TMS ont des causes multiples, mais l’activité professionnelle joue un rôle majeur dans leur survenue, leur maintien ou leur aggravation.

Les TMS se développent au fil du temps. Ils résultent de l’exposition répétée à un ou plusieurs facteurs de risques physiques et/ou organisationnels (sollicitations biomécaniques, organisation du travail, charge mentale ou encore facteurs personnels).

Les TMS se manifestent par des symptômes au niveau des individus (douleur, gêne) et des organisations (absentéisme, turn over, tensions internes…).

Les TMS résultent d'un déséquilibre entre les capacités physiques du corps et les sollicitations et contraintes auxquelles il est exposé. Ils peuvent apparaître rapidement. Toutefois, ils s'installent le plus souvent de façon progressive après une longue période de sollicitations intensives.


Toutes les activités peuvent entraîner leur apparition :
  • Un lien entre des activités professionnelles et la survenue et l'aggravation des TMS est aujourd’hui bien établi. C'est pourquoi, beaucoup de ces TMS sont inscrits aux tableaux des maladies professionnelles.
  • Les loisirs (le jardinage, le bricolage, la pratique sportive...) peuvent également provoquer leur survenue.
Le cercle vicieux des TMS

Les facteurs favorisant les TMS sont multiples. Outre les activités professionnelles et extra–professionnelles, les facteurs individuels jouent également un rôle.

Les conséquences sur la société :

FACTEURS
BIOMECANIQUES Mouvement de force,
Postures extrêmes,
Geste bras au-dessus des épaules,
Mouvement de torsion du poignet, du tronc,
Flexion et extension du coude,
Répétition fréquente d’un geste,
Travail statique,
Vibrations,
Chocs mécaniques
ENVIRONNEMENTAUX Froid
Bruits
aggravent contraintes mécaniques (critères de pénibilité)
Mauvais éclairage
PSYCHOSOCIAUX Perception du travail par le salarié
Insatisfaction d’un travail monotone
Tension engendrée par la cadence, les délais à respecter
Manque de reconnaissance professionnelle
Relations sociales dégradées
Absence de soutien des collègues ou de sa hiérarchie
Insécurité de l’emploi
ORGANISATIONNELS Organisation du travail (rythme de travail, horaires,
contenu du travail…)
Conditions d’exercice du geste professionnel
(délai de réalisation trop court, temps de récupération insuffisant...)
INDIVIDUELS Age
Sexe
Etat de santé :
La fragilité physique (diabète, hypothyroïdie, rhumatisme inflammatoire, fatigue, surpoids,
La fragilité psychologique

source : TM Institute